Les aides financières à l’achat immobilier

Les aides financières à l’achat immobilier

Devenir propriétaire est une étape fondamentale pour se constituer un patrimoine. Afin de concrétiser votre projet immobilier, plusieurs aides peuvent s’offrir à vous. MIPROM vous présente les aides financières possibles qui contribueront à réaliser l’achat de votre appartement neuf.

 

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Le Prêt à taux Zéro est un financement aidé par l’Etat qui permet d’acheter sa future résidence principale. Il a l’avantage d’être un crédit sans intérêts et permet de financer jusqu’à 40 % du montant total de votre bien immobilier. Pour en bénéficier, il convient de ne pas avoir été propriétaire de son domicile au cours des 2 dernières années précédant le prêt.

 

Le Prêt Action Logement neuf

Il permet à tout salarié du secteur privé non agricole, industriel et commercial, de financer une partie de l’acquisition de sa résidence principale grâce à un taux préférentiel. En fonction de l’enveloppe annuelle prévue par son entreprise, ou de la zone géographique du bien immobilier, le montant peut varier entre 7 000 et 25 000 €. La durée du prêt est libre mais ne peut excéder 20 ans.

 

Frais de notaire réduits

Lors de l’achat d’un bien immobilier ancien, les frais de notaires varient entre 7 et 8 %, alors que dans le secteur de l’immobilier neuf les frais de notaires sont seulement de 2 à 3 % du prix de vente. Les frais de notaires comprennent le coût de certaines pièces administratives, la rémunération de l’office notarial, les impôts et les taxes.

 

L’avenir des prêts immobiliers

Depuis 3 ans, les taux immobiliers n’ont pas excédé les 2%. Depuis mars dernier, ils variaient entre 1,15 % sur 15 ans, 1,32 % sur 20 ans et 1,55 % sur 25 ans. Les taux étant particulièrement bas, ils permettent aux futurs acquéreurs d’emprunter à des conditions très favorable. Au printemps 2019 c’est le moment d’emprunter !

 

Les étapes clés pour un projet d’achat immobilier

  1. Préparer votre achat immobilier en identifiant vos besoins
  2. Etudier le marché immobilier
  3. Définir son budget et sa capacité d’emprunt en effectuant un point avec votre banque
  4. Analyser les aides possibles