Comment réussir votre premier investissement immobilier ?

Comment réussir votre premier investissement immobilier ?
Un investissement immobilier locatif consiste à acheter un logement dans le but de le louer selon une certaine période de temps définie dans le contrat de bail. Différents objectifs peuvent vous pousser à investir : avoir un complément de revenu, se constituer un patrimoine et/ou bénéficier d’une réduction d’impôts.

Le succès d’un investissement nécessite de nombreuses connaissances dans le domaine, c’est pourquoi nous vous partageons les clés essentielles à connaître pour réussir votre premier investissement immobilier.

Sélectionner une localisation attractive

Tout d’abord, préparez votre investissement en sélectionnant un secteur géographique optimal, c’est-à-dire à proximité des transports en commun, des commerces et des établissements scolaires, dans un environnement où il fait bon vivre. Adaptez ensuite votre investissement à la demande de la cible locale, pour savoir quels types de biens sont les plus susceptibles d’être loués.

 

La rentabilité d’un investissement immobilier locatif 

Premièrement, évaluez les prix d’achat et de location. Il faut trouver un juste prix entre le loyer et le prix d’achat du bien. Idéalement, les mensualités d’emprunt doivent être au moins égales au loyer perçu chaque mois.

Ensuite, une étape indispensable va être de calculer le rendement locatif, ou la rentabilité locative. Il s’agit du rapport entre l’investissement réalisé et les loyers générés chaque année. De nombreux sites vous proposent d’effectuer ce calcul rapidement. Vous obtiendrez un pourcentage de rendement, correspondant à ce que vous rapporte l’investissement réalisé.

Par exemple, la rentabilité brute pour un investissement à Lyon est d’environ 3,7%, ce qui signifie donc que chaque année, le montant des loyers vous rapportera 3,7% du montant de l’investissement réalisé (par exemple, 3 700€ pour 100 000€ investis).

Calculez votre rendement locatif.

 

Fiscalité immobilière

L’immobilier n’échappe pas à la fiscalité et les revenus locatifs sont bien évidemment soumis à l’imposition. Ces charges sont assez lourdes et peuvent décourager l’investisseur, mais des solutions existent pour réduire la facture fiscale.

Dans l’immobilier locatif et sous certaines conditions (logement neuf, revenu des locataires, montant du loyer et zone géographique du logement), vous pouvez faire appliquer la Loi Pinel, qui vous permettra de réduire vos impôts.

 

Gérer ses biens en location : la mise en gestion

La gestion d’un logement en location peut prendre beaucoup de temps et nécessite des connaissances juridiques et immobilières importantes. En plaçant votre bien sous la gestion d’une agence immobilière, vous bénéficierez de conseils d’experts et d’une facilité de gestion. En effet, l’agence s’occupe de publier le bien sur le marché, des démarches avec les locataires ou encore de la révision annuelle du loyer.

Privilégiez une agence immobilière locale qui saura vous guider au mieux. Le coût est généralement compris entre 5 et 10% du loyer hors charges, et ces frais sont déductibles des revenus fonciers.

 

Souscrire une garantie

Vous pouvez décider de souscrire une garantie locative pour une sécurité optimale. Cette assurance optionnelle vous protégera en cas de loyers impayés ou de dégradation de matériel. Il faut généralement y consacrer 1,5 à 2,5% du montant du loyer.