Les astuces pour devenir un jeune propriétaire

Les astuces pour devenir un jeune propriétaire

De nombreux français aspirent à devenir propriétaire de leur résidence principale, et ce de plus en plus jeune. Selon une étude Logic-Immo, la jeune génération représente 41% des acheteurs potentiels en 2019. Et d’après l’Insee, 20% des moins de 30 ans sont déjà propriétaires d’un bien immobilier!

Vous désirez vous aussi sauter le pas et acheter votre logement ? Nous partageons dans cet article les astuces à connaître pour son premier achat immobilier.

Solliciter son banquier

Les jeunes emprunteurs sont assez bien accueillis par les banques, qui aiment les primo-accédants. À la fois nouveaux clients et futurs consommateurs d’autres produits et services financiers, ils constituent une clientèle d’avenir. Les banques vont alors proposer des offres adaptées aux jeunes afin de les attirer. Elles vont notamment soumettre des taux de crédit intéressants, des crédits longue durée ou encore des remises de frais de dossier. Conscientes des difficultés qu’ont les jeunes à fournir un apport personnel, les banques ne l’exigent parfois plus. Elles recommandent toutefois à leurs emprunteurs d’épargner chaque mois pour prouver leur solidité financière. 

Profiter des mesures mises en place

Des mesures ont été mises en place par l’Etat pour vous aider dans votre projet.

Vous pouvez tout d’abord bénéficier du Prêt à taux zéro si vous n’avez pas été propriétaire de votre domicile pendant les deux dernières années précédant le prêt. Ce dispositif concerne les foyers dont le revenu ne dépasse pas un certain plafond en fonction du nombre de personne dans le foyer, et de la zone géographique dans laquelle vous vivez. Le prêt attribué peut alors représenter jusqu’à 40% du prix du bien.

Le prêt action logement peut également constituer un bon complément pour finaliser votre achat. Destiné aux actifs qui travaillent dans une entreprise de plus de 10 salariés, ce dispositif finance une partie de votre crédit immobilier à un taux très bas (entre 0 et 1%). Il ne peut toutefois dépasser 30% du prix total du logement. Et si vous vivez en couple, sachez que chaque membre peut le demander et l’apprécier.

Bénéficier de la délégation d’assurance

L’assurance de votre crédit peut vous revenir très cher. Mais depuis 2010, vous pouvez avoir recours à la délégation d’assurance. En effet, la loi Lagarde permet désormais de comparer les différents tarifs d’assurance et de choisir l’organisme auprès de qui la souscrire. Vous n’êtes donc plus obligé d’opter pour l’assurance de votre établissement prêteur. De plus, cette assurance emprunteur est personnalisable en fonction de vos besoins. N’hésitez donc pas à comparer les différentes assurances en ligne pour réaliser des économies !