La personnalisation des logements neufs

La personnalisation des logements neufs

Pour se sentir parfaitement chez soi, il est important de pouvoir façonner son intérieur selon ses goûts. Les acquéreurs d’un logement issu d’un programme neuf craignent souvent de ne pas pouvoir personnaliser leur habitation. Pourtant, les constructeurs et promoteurs vous laissent un certain choix pour affiner votre appartement à votre image et selon vos modes de vie.

L’agencement des pièces

C’est une chose que les acheteurs ne savent pas toujours, mais il est tout à fait possible de faire modifier les plans d’un logement neuf lors d’un achat sur plan (en VEFA) selon vos goûts et vos attentes. Ces modifications sont possibles grâce aux TMA (Travaux Modificatifs Acquéreurs) proposés par votre promoteur. Vous pouvez choisir d’abattre une cloison pour agrandir une pièce par exemple, supprimer un couloir, ou encore transformer la cuisine. L’agencement des pièces peut également être adapté selon vos besoins.

Choisir les revêtements et les équipements

Le champ des possibles est large et vous pouvez avoir un logement neuf presque sur-mesure ! Encore une fois, grâce aux TMA, vous êtes libre de choisir plusieurs éléments de votre intérieur, comme le revêtement des sols, la couleur des murs, mais aussi les équipements, notamment ceux de la salle de bain, ou encore les luminaires, les placards, les prises de courant… Vous pouvez également modifier leur emplacement au gré de vos besoins. De ce fait, votre appartement vous ressemblera et sera entièrement adapté à vos habitudes de vie !

La personnalisation des logements neufs dans le respect de certaines mesures

Bien qu’on puisse toucher facilement aux cloisons d’une construction, il est beaucoup plus difficile de supprimer un mur porteur, puisque celui-ci est essentiel à la solidité du bâtiment. Si vous envisagez de telles modifications, il faudra alors faire appel à l’architecte du programme qui saura vous conseiller. De plus, ayant fait l’objet d’une demande de permis de construire, la construction doit respecter ce qu’autorise la mairie de votre commune. À cet effet, toute modification affectant les façades ou les fenêtres doit être signalée et validée par la mairie.

Enfin, les travaux demandés doivent être réglementaires et techniquement acceptables. Les modifications doivent obligatoirement être en phase avec le Code de la Construction. Par exemple, une personne en fauteuil roulant doit pouvoir accéder au logement. Par ailleurs, le logement devra respecter les nombreuses normes et réglementations : label, certification NF, normes thermiques, etc.

Le coût des modifications et la démarche à suivre

Pour effectuer ces modifications, il faudra dans un premier temps, et le plus tôt possible, informer le promoteur immobilier des changements que vous souhaitez entreprendre. Il vous dira ensuite ce qui est réalisable ou non, puis vous adressera un devis si cela engendre des coûts supplémentaires. En effet, avec la vente sur plan VEFA, le choix de certaines prestations est prévu dans le prix d’achat, mais d’autres peuvent faire l’objet d’un coût supplémentaire.