Bien choisir son assurance habitation

Bien choisir son assurance habitation

Le contrat d’assurance habitation permet de protéger votre patrimoine familial lorsque vous êtes victime d’un sinistre tel qu’un cambriolage, un dégât des eaux ou un incendie par exemple. Ce contrat comprend certaines garanties obligatoires, mais vous pouvez également l’ajuster selon vos besoins.

Les locataires et propriétaires en copropriété sont obligés de souscrire une assurance habitation, contrairement aux propriétaires de maisons individuelles, même si elle est fortement conseillée.

Les garanties obligatoires de l’assurance habitation

Dans n’importe quel contrat d’assurance habitation, vous retrouverez systématiquement les garanties suivantes :

  • La garantie catastrophe naturelle

Grâce à cette garantie, vous êtes couverts pour tous les dommages issus d’inondations, de sécheresses ou de tempêtes. Celle-ci couvre automatiquement les sinistres concernés dès lors qu’un arrêté spécifique à l’évènement est publié au journal officiel.

  • La garantie incendie-explosion et dégât des eaux

Cette garantie couvre les dommages matériels résultants d’incendies ou d’explosions, mais aussi des fuites d’eau, d’infiltrations ou de débordements.  

  • La garantie tempête et autres événements climatiques

Elle vous protège en cas de sinistres provenant du vent (tempêtes, ouragans et cyclones).  

  • La garantie vol et vandalisme 

Vos biens mobiliers sont assurés en cas de vol, destruction ou détérioration, à condition que vous apportiez la preuve du sinistre. 

  • La garantie bris de glace

En cas de vitres, fenêtres, vérandas ou encore vélux brisés, vous serez indemnisé grâce à la garantie bris de glace.

Les garanties secondaires

Dans certains contrats, vous pourrez retrouver des garanties complémentaires telles que :

  • La garantie dommage électrique, qui assure vos équipements électriques en cas de court-circuit, de surtension, de foudre, etc.
  • La protection juridique, une garantie qui vous donne droit à une assistance juridique en cas de conflit avec un voisin ou avec votre bailleur ou votre locataire.
  • L’assistance, une option intéressante également : elle peut vous aider à trouver un serrurier, plombier ou électricien en urgence, et même vous loger en cas de sinistre.

Le prix d’une assurance habitation

Pour calculer le montant de votre prime d’assurance habitation, votre compagnie d’assurance s’appuie sur plusieurs critères. Le premier élément pris en compte sera la surface du logement, avec le nombre de pièces et leur taille respective. Le type du bien (appartement, maison, domaine…) entre également en jeu. Plus votre logement est grand, plus le prix de votre assurance sera élevé.

De plus, ce montant sera influencé par la valeur des biens de votre domicile. Il faudra donc évaluer le plus précisément possible le prix de vos objets de valeur, de votre mobilier et de vos équipements avant de signer le contrat. Ainsi, vous bénéficierez d’un remboursement à sa juste valeur en cas de sinistre.

Certaines zones étant plus à risque que d’autres, le prix de votre assurance habitation variera selon votre lieu de résidence. Il sera notamment plus élevé dans les grandes villes, dans les communes aisées, les zones plus isolées, ainsi que dans les stations balnéaires car ces endroits sont davantage impactés par les cambriolages. Il en sera de même pour les habitations en bord de mer, de fleuves ou de rivières où les risques d’inondation sont plus importants.

À titre d’exemple, le comparateur d’assurances Assurland (https://www.assurland.com/) estime qu’assurer son appartement coûte en moyenne 179 euros par an, et 248 euros pour une maison.